Chasseurs d'Épaves

Est-il vrai que l'île d'Anticosti est un véritable cimetière marin?

Une question de Mario
de L'Ancienne-Lorette

Carte montrant les épaves (1820 à 1911) sur l’île d’Anticosti

Crédits photo: Bibliothèque et Archives Canada

Certains secteurs étaient craints par les capitaines de l’époque (du XVIIIe jusqu'au milieu du XXe siècle) dont l’île d’Anticosti, ceinturée de récifs, et les îles de la Madeleine, reconnues pour leurs fortes tempêtes et leurs hauts-fonds. On dénombre quelques centaines de navires échoués (pas nécessairement des épaves) autour de l'île d’Anticosti. Dans les années 1830, on aménagea même 7 dépôts de provisions à l'usage exclusif des naufragés aux endroits les plus redoutés, dont quatre sur l’île d’Anticosti, un à Pointe-des-Monts, un à Cap-Chat et un à Rivière-la-Madeleine.